fbpx

Véritable collector, Yam se situe entre un livre de cuisine et un magazine.

 

Conçu et rédigé par des professionnels de la gastronomie, sa vocation est de partager les connaissances en véhiculant la générosité et les valeurs contemporaines de la cuisine.

ACTE 02—LE TEMPS DU TRAITEMENT PAR RYOKO SEKIGUCHI

Originaire de Tokyo, cette amoureuse de cuisine se consacre dans ses écrits à la gastronomie. Exploration, en 6 actes et 6 numéros de Yam, des différents temps qui traversent la gastronomie.

Découvrir le podcast

ABONNEZ-VOUS à YAM MAGAZINE

Voir toutes les formules

PASSERINI

Cette nouvelle rubrique de Yam a pour ambition d’aller mettre son « grain de sel » dans les tables italiennes qui valent le détour. Arrêt obligatoire chez Passerini, incontournable adresse du 12ème arrondissement de Paris.

AMANDINE CHAIGNOT – BLANC DE VOLAILLE

Quatorze chefs de Paris et d’ailleurs se sont prêtés au jeu de la recette monochrome. Nous leur avions en effet laissé carte blanche pour créer un plat qui oscillait entre le blanc, le blanc cassé et le beige clair.

EMMANUEL KOURI ET LE FOIE GRAS

Les Climats est ce genre d’adresses que nous avons à la fois envie de garder pour nous mais aussi de partager avec tous les gourmets. Un chef inspiré, Emmanuel Kouri, a créé en exclusivité une recette pour notre Yam blanc.

LES BOUGIES ARTISANALES

Si la France possédait une vraie tradition de maîtres ciriers, on compte aujourd’hui ces artisans sur les doigts de la main. Un métier d’art traditionnel qui se conjugue avec celui du recevoir.

LE YAM EN KIOSQUE : BLANC

Un Yam tout blanc qui vous emmène à travers ses rubriques à la découverte d’un exercice imposé, celui de remplir la nouvelle page blanche… de blanc. Trente chefs ont accepté de jouer le jeu, de créer une recette monochrome, où les aliments blancs se marient entre eux et célèbrent une certaine association gustative haute en couleur. Un Yam tout blanc qui ouvre aussi les portes d’Oursin, le restaurant designé par Simon Porte Jacquemus, dresse le portrait grivois de Georges Blanc, retrace l’histoire de l’ikejime, l’art ancestral transparent de la découpe de poissons, plonge à pieds joints dans la cire de la Maison Trudon et se paie même le luxe de travestir Patrick Roger en le passant du noir chocolat au blanc nougat…

Découvrir le magazine

ABONNEZ-VOUS à LA NEWSLETTER

SUIVEZ-NOUS SUR INSTAGRAM

  • 212
  • 4
  • 368
  • 4
  • 61
  • 1
  • 378
  • 9
  • 180
  • 4
Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this